Boutanche


Si je devais jeter une bouteille a la mer
j’y mettrais un de tes cheveux
un cerceau, une carte routière
et un baiser plié en deux

comme ça, ça restera
et même qu’personne la r’trouvera
c’est comme l’histoire des beaux jours
le poids d’un soleil lourd

et si elle tombe dans la flotte
parce que les vagues veulent plus glisser
ça sera pas de notre faute
faudra la laisser se briser

et tu me dira qu’il fallait un tube de colle
j’te répondrais qu’j’y ai mis un baiser
au lieu d’une goutte d’alcool
et qu’c’est plus beau les bouteilles cassées

Chacun de ces bouts
jusqu’au plus petit éclat
possèdera le goût
d’un défilé chinois

si tu devais jeter une bouteille à la mer
t’y mettrais un de mes cheveux
un cerceau, une corde à sauter
et un p’tit mot plié en deux

comme ça, ça fera l’affaire
si quelqu’un la r’trouvait
sur la plage crevée
des quelques jours d’hiver

et si on l’ouvre pour la boire
on rotera ton p’tit mot
on criera santé! A ta gloire
de quoi s’accrocher aux rideaux

et j’te dirais qu’il fallait un goût d’bouchon
et tu m’diras qu’t’y a mis une corde a sauté
au lieu d’un peu d’poison
et que c’est plus beau les bouteilles cassées

chacune de ses gouttes
jusqu’au plus p’tit atome
possèdera le goût
d’la peur des trains fantômes

s’il devait jeter une bouteille à la mer
il y mettrait une perruque
un garrot, une corde a se pendre
et une collec’ de film de uc’

comme ça il la jettera pas
il la gardera tout pour lui
il l’ouvrira quand il voudra
pour pimenter un peu sa vie

et s’il la boit à grande lampée
il sentira au fond de son ventre
la lame d’une longue épée
qui petit à petit rentre et l’éventre

et nous lui diront qu’il fallait des pansements
et il nous dira qu’il avait envie de crever
comme la mer morte, qui s’est jetée
pendant l’hiver de l’an passé

chacune de ces peurs
jusqu’au plus petit frisson
auront la même odeur
qu’un air rempli de sang.