Je vous emmerde

J’ai essayé
D’vous expliquer
Vous n’avez pas
Voulu comprendre

J’ai essayé
De vous l’chanter
Vous n’avez pas
Voulu m’entendre

J’ai essayé
De vous mimer
Vous n’avez pas
Su regarder

Et maintenant
Il est trop tard
Les jeux sont faits
Mes idées noires

Vous qui croyez
Avoir raison
Vous n’etes qu’une
Bande de cons

J’vous en voudrai
Jusqu’à ma mort
Car je sais que
Vous avez tort

Vous n’savez pas
Mais vous parlez
Parlez encore
A en vomir

N’écoutez pas
Ne cherchez pas
Car l’important
C’est de frémir

Alors toujours
Vous faites du mal
Sans vous soucier
Des conséquences

A coup de mots
Qui me transpercent
A coup de phrases
Qui se dispercent

Je vous le dis
Sans honte aucune
Je vous emmerde
Et sans rancune.

Dog Proud

I saw The dog
Flying over the rainbow
Doing a blowjob
His body was shaking on the Disco

So i look at his mystical eye
and the blue come to the green
mixed in a particular dream.

_ »Mother Fucker Woooouuffff!!! »
he said.

« I miss the train
and i eat the cream…
Fuck my chain!
Fuck my jean! »

Tintintin !

Depuis qu’il t’a montré
Ses bijoux de la Castafiore
J’ai grave les sept boules de cristal

J’ai beau te lancer des picaros
Ils te passent au dessus de la tête
Comme le vol 714 pour Sidney

C’mec c’est un panier de crabes aux pinces d’or
Mêlé à l’affaire tournesol parait-il
Il a de la cock en stock
Pour le pays des Soviets, le Congo ou l’Amérique
Mais bon passons !

Je te veux toi !
Glisser mon bateau au cœur de ton île noire
Me nicher dans ton étoile mystérieuse
Te montrer le secret de ma licorne
Pour te mener au temple du soleil

Je me calmerais pour toi
J’ferais du yoga
Celui du Tibet
Position lotus bleu.

Vue le nombre d’étoiles qui brillent dans tes yeux
Avec toi je prévois l’objectif lune
Pour que tu dises souriante : « on a marché sur la lune »

Je t’emmènerais au pays de l’or noir
Ecouter du reggae avec des rastapopoulos
Manger sur la plage en amoureux des filet de haddock
Et boire des ti punch’ au citron vert

Aller à l’Alcazar déguster leur fabuleuse tarte tintin
Et écouter l’orchestre d’une oreille cassée
Tout en fumant un cigare du pharaon
Et faire des ronds de fumée plus gros que 7 autocars

Ma came, ma dame, mon rakam le rouge
Je vous veux et le crierais du haut Dupond d’Avignon
Vos geste mignons, mi léger, Milou
Rendent les oranges bleues et mes espoirs fous !

Tintintin !!!

Mon pote Jojo

Mon pote Jojo
Il met du chite partout
Dans le pain, dans le vin,
Dans les choux

Des barrettes
Dans les cheveux
Des savonnettes
Sur le lavabo

Des boulettes
Dans les spaghettis
Des sticks
Dans les feutres

Des têtes
Dans le gazon
Des pochons
Dans le poisson

Des croquettes
Dans le whiskas
Des cônes
Dans les cornets

Des trois feuilles
Dans les bouquins
Des pilons
Dans le poulet

Des joints
Dans juillet
Des cigarettes qui font rire
Dans des cigares monotones

12 grammes
Dans 1 litre
Du THC
Dans les RTT

De la weed
Dans les chroniques
De la Marie-Jeanne
Dans les Jean-Marie

Du hashish
Dans le chich’kebap
Du bédo
Dans le débat

Des spliffs
Dans le slip
Du double zéro
Dans James Bond

Du fil rouge
Sur un ensemble rodier
Du libannais
Dans le houmous

De la frappe
Dans un gant de boxe
Du seum
Dans les nerfs

Du com’
Chez Leclerc
De l’haïa
Dans R Kelly

De l’afghan
Dans les twins towers
Du pollen
Dans les abeilles

Du tcherno’
Dans les centrales
Du marocain
Chez les new-yorkais.

Cow-boy & Amor

I wish I could say
Some of those lovely words
That flys in the sky
With their wings of iron

On the air I whisper
In a microphone,
The sound of the words
On the wind that I moan

Feel to shy, too stupid
To say easy things
That makes curves in my head
‘Round the steel of my lips

If I scratch the cover
There’s softness and curls,
And a rope of red roses
To bind our bodies.

But human create metal
Carpets, sidewalks, and office
Things open but others closed
Because humans are weaks

And I love but I hide
Behind the shield of my words
« Don’t care if you die,
You fucking mother fucker. »

Cow boys are loner,
Because of guns and girls,
Guns kills for ever
Girls are eternal pearls

I wish I wouldn’t be one
But things have to be done
So remember that song,
It’s for you that I’ve wrote…

Mon amour under my armor
Mi amor on a book,
Let me love you from far
As far as I shoot

Cans and big guys,
Bigger than I,
As far as my love
Will never die.

Be beauty,
My shiny honey,
You surround me
With your souvenir

One day we will join for ever
And have rest together,
We’re eternal by the choice we’ve made
We’re beautiful through the poems we raise.

La Normande

Une vache maigre
Dans un champ de pâquerettes
Mangeait du maquereaux
Au vinaigre blanc

Une coupe de champagne
Et quelques olives
Un yahourt au miel vert
Pour finir ce repas

Le ventre repus
La vache maigre
Se curait les dents
Allongée, jambes croisées, elle s’allume une clope

Elle regarde les nuages blancs
Sous le ciel bleu
Qui forme des petits lapins
Ou des orang-outans

Ca dépend de l’angle
De la lumière
De l’esprit
De la pression atmosphérique

Tout en faisant des ronds de fumée
Profitant du calme
Elle ne cesse de penser
Aux prochaines vacances à Saint-Tropez

Elle y croisera Loana
Jay Z et Rihanna
Boira des cocktails très cher
Et dormira dans une piaule merdique très chère aussi

L’année dernière en une semaine
Elle avait claqué un an d’économie
Mais ça fait bien à la rentrée
De dire au collègue qu’on a bu un gin-feez sur la même terrasse que Grégory Basso

Son plus gros problème c’est le célibat
Elle a beau se faire belle
Personne ne veut d’elle
Bien que ses sabots ne soient pas crottés

Les vaches même maigres
Ca n’agite pas les foules
Ca a l’oeil vide
Et pas un pourcent de fougue et ça elle le sait

Alors elle va faire un crédit chez Sofinco
Pour se payer une belle peau de biche
Peut-être tapera-t-elle
Dans l’oeil d’un riche ?

Ça c’est ce qu’elle espère
En secret
Finissant sa cigarette
Dans ce champ de pâquerettes

La vie est dure pour les vaches
Surtout quand elle lisent Voici
Elles fantasment
Et ça s’arrête là, ça va pas plus loin que le bout d’une phrase mal formulée.

A quarante sept ans
Elle est toute seul, sans veau ni boeuf.
Et finira sans doute
En peau de vache.